AccueilActualitésActualitésAntofénol engagée dans la transition écologique

Antofénol engagée dans la transition écologique

BlogActualités Publié il y a 1 an Lecture ≃ 10 min

‹ Article précédent

Antofénol, des technologies nouvelles au service d’un avenir plus vert

Article suivant ›

Antofénol, une équipe engagée au service d’un avenir plus vert

Partager cet article

Notre ADN à Antofénol, c’est un profond respect de l’environnement et de l’innovation. Créateur par éco-extraction, nous allons monter la marche supérieur et industrialiser à grande échelle notre procédé sans solvants chimiques. Nous sommes sur le point de commencer la construction d’un nouveau bâtiment. C’est au Thor, dans le Vaucluse, que nous allons continuer notre engagement auprès de la transition écologique. Suivez-nous dans notre nouvelle usine zéro déchets, dans laquelle nous allons poursuivre notre mission de recueillir ce que la nature a de meilleur à nous donner.

Antofénol s’installe près des vignes du Vaucluse, au Thor

C’est dans l’écoparc de Saint-Joseph au Thor qu’Antofénol installe son prochain site d’éco-extraction. Et le site n’a pas été choisi au hasard. Accompagnée par Vaucluse Provence Attractivité, notre entreprise a pu dénicher le lieu idéal pour passer l’étape de l’industrialisation de notre production par éco-extraction. Mais, Pourquoi avons-nous décidé de nous installer dans cette zone ? Même si la vue sur le Mont Ventoux a fini de convaincre Fanny Rolet, notre CEO, elle y a d’abord vu des atouts considérables pour l’avancée d’Antofénol.

Investir une région viticole a été le premier critère de choix dans la recherche du lieu d’implantation. Les domaines ne manquent pas dans le Vaucluse : cette concentration de viticulteurs permet un approvisionnement durable et écologique de la matière première d’un de nos produits emblématiques par éco-extraction, l’Antoferine. Les sarments générés par la taille des vignes représentent 86 000 tonnes potentielles de matière première, à quelques pas de l’usine, pour une filière d’approvisionnement économe pour la planète.

Le Vaucluse possède un écosystème puissant dans la transformation du végétal. Situé au cœur d’une zone de production importante de plantes aromatiques, la région offre un environnement porteur et dynamique pour les activités de nos laboratoires. De plus, elle propose des formations spécialisées en biotechnologie, ce qui permettra de créer un vivier de potentiels candidats pour le recrutement à venir. Antofénol profitera ainsi de la forte attractivité du sud pour agrandir ses équipes.

Le premier coup de pelle devrait être donné au 2ème trimestre 2024 pour une livraison prévue au 1er trimestre 2025.

Une usine résolument engagée dans une démarche RSE

Portés par nos engagements envers la planète et notre ardeur à sauvegarder les ressources, nous avons souhaité une usine la plus écologique possible. Et nous sommes parvenus à notre objectif. L’usine Antofénol du Thor sera un exemple probant d’une production à l’échelle industrielle dans le respect de l’environnement.

Nous avons d’abord conçu l’usine de production sur un modèle d’économie circulaire. Nous utiliserons les résidus de l’éco-extraction pour générer de l’énergie qui sera directement réinvestie dans l’alimentation de la production. Nous pourrons ainsi recycler jusqu’à 97 % des débris de l’éco-extraction, avec en arrière-plan un objectif zéro déchets.

Nous avons pensé et conçu notre usine du Thor pour qu’elle soit un véritable exemple d’une production industrielle engagée dans la démarche RSE et autour d’une économie circulaire compatible avec un profond respect de la nature et de ses ressources.

Une installation possible grâce au soutien des différents partenaires d’Antofénol

Afin de financer la sortie de terre de notre nouvelle usine, nous nous sommes entourés de partenaires et d’investisseurs, aussi engagés que nous dans le grand projet de transition écologique.C’est d’abord au-delà des frontières françaises que Fanny Rolet, notre fondatrice, a su convaincre par son projet ambitieux et innovant. Lauréate en 2019 de l’EIC Accelerator Pilot, ce programme européen lui a ainsi permis d’obtenir une subvention de 2 M€.

En 2021, nous sommes parvenus à lever 7,3 M€ auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC), de l’Europe Programme EIC, EIT) et des partenaires industriels.
Antofénol a ensuite été lauréate de l’appel à projets national « Plan de Relance pour l’industrie – secteurs stratégiques ». Avec l’accompagnement de la préfecture du Vaucluse et des services économiques de l’État, mais aussi l’appui de la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur et des partenaires locaux, nous avons ainsi reçu une aide de 6,8 M€, qui constitue plus de 15 % de l’investissement total et représente le montant le plus important accordé jusqu’alors.

En 2022, nous avons également accueilli dans notre capital Demeter IM, via son fond VitiRev Innovation, qui a permis aux Business Angels historiques de réaliser une sortie positive.

Fanny Rolet, notre CEO, raconte :

Demeter IM est le premier fonds VC à embarquer dans l’aventure Antofénol. Leur expérience dans l’investissement de jeunes sociétés avec des ambitions industrielles va permettre à Antofénol de conforter les prochaines étapes de son développement. La nature du fonds VitiRev Innovation, impliquant des domaines viticoles pionniers, montre l’envie du monde agricole d’évoluer en adéquation avec les thématiques sociétales et environnementales de demain. En tant qu’acteur majeur du capital investissement pour la transition écologique, Demeter IM ancre le démarche d’Antofénol dans une réalité tangible pour les autres interlocuteurs de la société qui souhaitent proposer un avenir agricole durable en développant des produits de biocontrôle.

Aidés et soutenus dans nos ambitions, ce sera à notre tour, demain, d’accompagner à l’échelle industrielle les secteurs de l’agriculture, de la cosmétique et de l’alimentaire. Pouvoir proposer des ingrédients fonctionnels puissants, efficaces et naturels à nos clients, tout en respectant profondément la nature, marquera une étape fondamentale de notre mission.

Partager cet article